Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 14:07

Cellulose

 

C’était un d’ces matins de septembre

Quand les brumes se répandent

Pas une larme de vent

Juste le bruit du torrent

 

J’entends quelques voix au loin

Sans doute l’agriculteur du coin

Les cloches du village voisin

Il est 7 heures du matin

 

Sans doute les mômes vont se lever

L’école a dû recommencer

C’est une journée ordinaire

Moi j’me contente de prendre l’air

 

Une main se pose sur moi

Je sens alors mon cœur qui bat

J’suis incapable de m’retourner

Seule ma chevelure a tréssaillé

 

Un souffle rauque monte jusqu’à moi

Une demi-seconde de silence

Je sens une lame qui se plante

Et tout mon corps qui tremble

 

J’entends un jeune oiseau qui pleure

On dirait qu’il vient de prendre peur

Je regarde juste en bas

Il est à mon pied ici –bas

 

Aurais-je déjà atteint l’âge

Celui où l’on devient cendres

C’est vrai l’hiver est sur le pas

L’heure est donc venue de descendre

 

Je n’t’en veux pas mon jeune ami

J’ai déjà cent années de vie

J’ai vécu des tonnes de choses

Les vents la pluie et le beau temps

 

Des amoureux sont venus s’embrasser

Tout en bas, assis à mon pied

Sur ma peau ils ont écrits

Une somme pour une longue vie

 

Alors vas-y reprends ta hache

Je veux bien encore te servir

Si ce n’est pour le paysage

Transforme –moi en bois d’chauffage

Partager cet article

Repost 0
Published by Sébastien POUVREAU - dans Chansons
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sébastien POUVREAU
  • : Je réserve ce blog au recueil de mes écrits : paroles de chansons, nouvelles, poèmes, billets d'humeur, histoire de vie ... Un petit bout de moi à travers des mots !
  • Contact

Profil

  • Sébastien POUVREAU
  • L'écriture est pour moi un plaisir et une nécessité. Les mots couchés sur le papier sont le réceptacle de ma vie, de mes émotions, de mes envies, de mes fantasmes... C'est presque facile ! Je déroule simplement ma pensée par écrit.
  • L'écriture est pour moi un plaisir et une nécessité. Les mots couchés sur le papier sont le réceptacle de ma vie, de mes émotions, de mes envies, de mes fantasmes... C'est presque facile ! Je déroule simplement ma pensée par écrit.

Recherche

Catégories

Liens